Main Page Sitemap

La bamba charanga casino





Histoire du "Son et du Casino" appelés Salsa Cubaine.
Diffusion de cette musique à Porto Rico puis New York modifier.Techniquement, la salsa peut être décrite comme un terme général qui regroupe toutes ces musiques, lesquelles sont toutes structurées autour d'une cellule rythmique appelée clave.D'importance particulière à cet égard sont les formes connues comme rumba, son et danzón, lesquelles représentent la consolidation d'éléments séculaires et religieux africains et européens.En particulier, le combo de Cortijo et son chanteur Ismael «Maelo» Rivera cumulent les premières en jouant ces rythmes lors d'une tournée à New York.Parmi les premiers chanteurs de salsa romantica : Eddie Santiago, Frankie Ruiz, Lalo Rodriguez, Willie González.Other Versions (2 of 2 view All, reviews.Cette fusion continue d'éléments dès le XVIe siècle a donné naissance à une multitude complexe et fascinante de formes musicales, donnant à la salsa sa variété d'aspects, d'instrumentations, de pas de danse, de formes poétiques, de structures et de phrases rythmiques et mélodiques.Ce qui distingue le rythme de la salsa est cette structure rythmique dans laquelle présence et rythme sont strictement maintenus par les musiciens et les arrangeurs, qui créent ainsi une base rythmique unique dans les styles musicaux d'origine afro-caraïbe.New York voit défiler plusieurs modes venues de Cuba : * le son cubain en 1928 * le mambo en 1949 (après avoir transité par le Mexique) * le cha-cha-cha en 1954 * la pachanga en 1964, * le boogaloo en 1966 (proche du rhythm'n'blues.
Add to Collection, add to Wantlist Remove from Wantlist.




Soloist Violin, alfredo Triff (tracks: A1 violin, alfredo Triff, Lendell.Mais il est principalement basé sur une fusion de son montuno et de mambo.Casino ou de, son ; celui-ci sera modernisé par le groupe de Juan Formell, Los Van Van et s'appellera d'abord songo, avant de devenir la timba à la fin des années 1980, avec NG La Banda.Le terme salsa étant très populaire, les non connaisseurs emploient le terme salsa cubaine pour désigner également la timba pratiquée par Los Van Van et d'autres.La musique à New York sera alors majoritairement d'inspiration cubaine, jouée par des musiciens de toutes les Caraïbes.Un facteur majeur dans le développement de la salsa est sa connexion profonde avec plusieurs styles de percussion, ceci plus particulièrement à Cuba, où les peuples africains réduits en esclavage purent préserver leurs traditions sacrées et séculaires de percussion.Le terme salsa englobe cette variété de styles rythmiques et de formes musicales.Des pays comme les.-U., Porto Rico, le Venezuela, le Mexique, la Colombie et la République dominicaine ont aussi contribué au développement de la salsa, mais c'est à Cuba que furent développées ses bases.Salsa colombienne et salsa cubaine, la salsa se diffuse ensuite en Colombie (patrie de la Cumbia et du Vallenato, et de très nombreux rythmes : Joe Arroyo, Fruko, Yolanda Rayo.) et partout dans le monde.La musique cubaine est une fusion d'harmonies, de mélodies, de rythmes et d'instruments d'Afrique et d'Europe.
Members: Charlie Cubides, Edwin Bonilla, Eric Bodner, Felipe Ramos (2), Hector Nieves, Miguel Martín (4), Oscar Díaz (3), Rafael Sotolongo, Wilmo "Bimbo" Rivera, variations: Viewing All, charanga Casino, la Charanga Casino.
Ramos producer, Mixed By, roberto Torres.


Sitemap